Le cheminement du héros:Initiation:4.RéconciliationAvecLePèr

Bienvenu(e) sur le forum en langue française consacré à Joseph Campbell et à son oeuvre. Si vous voulez en savoir plus sur les mythes
collectifs, ou sur votre mythe personnel, venez explorer et contribuer aux articles de ce forum.

Moderator: laureline

Locked
jlFromLannion
Working Associate
Posts: 50
Joined: Sun Sep 19, 2004 1:44 pm
Location: Paris France

Le cheminement du héros:Initiation:4.RéconciliationAvecLePèr

Post by jlFromLannion » Tue Dec 18, 2007 8:00 pm

Ce billet fait partie de ceux consacrés au cheminement du héros (billet d'introduction), dont les différentes étapes sont:

CHAPITRE I: LE DEPART
1.L'appel de l'aventure
2.Le refus de l'appel
3.Une aide surnaturelle
4.Le passage du premier palier
5.Le ventre de la baleine

CHAPITRE II: L'INITIATION
1.La route des épreuves
2.La rencontre avec la déesse
3.La femme comme tentatrice
4.Réconciliation avec le père
5.Apothéose
6.La récompense ultime

CHAPITRE III: LE RETOUR
1.Le refus du retour
2.La fuite magique
3.L'aide du monde extérieur
4.Le passage du palier du retour
5.Le maître des deux mondes
6.La liberté de vivre

Il fait suite au billet intitulé, "Le cheminement du héros: Initiation: 3. La femme comme tentatrice"

The hero with a thousand faces, p.129
Percevoir le père sous l'apparence d'un ogre est un réflexe de l'égo de la victime - provenant de ressentis nés d'un temps de la pouponnière appartenant au passé, mais néanmoins projeté au présent; et le culte récurrent de ce mirage pédagogique est en soi la faute qui maintient l'individu immergé dans un sentiment de péché, faisant obstacle, pour l'esprit doté du potentiel de maturité, à une perception du père - et au-delà , du monde - mieux équilibrée et plus réaliste. Cette réconciliation, qui peut être vue comme une réunification, est constituée en tout et pour tout par l'abandon de ce double monstre auto-généré: le dragon pris pour Dieu (le surmoi) et le dragon pris pour le Péché (le ça réprimé). Mais cela requiert l'abandon de l'attachement à l'égo lui-même, et là réside la difficulté. Il est nécessaire d'avoir pleine confiance en la miséricorde du père, et d'y reposer pleinement. De cette manière, le centre de croyance est transporté hors de l'enceinte étroite et parsemée d'écailles du dieu tourmenteur.
C'est lors de cette épreuve que le héros peut compter sur l'espoir et l'assurance fournis par la figure féminine alliée, dont la magie (des amulettes au pouvoir d'intercession) protège le héros tout au long des terrifiantes expériences nées de l'initiation du père au démembrement de l'égo. Car en cas d'impossibilité à se confier à une terrifiante image du père, la pleine confiance se doit alors d'être centrée ailleurs (...) et pouvant y reposer pleinement, l'on supporte la crise - pour, en fin de compte, avoir la révélation que le père et la mère se reflètent l'un l'autre, et sont identiques en essence.
L'étape suivante de ce cheminement est décrite dans le billet:
"Le cheminement du héros: Initiation: 5. Apothéose"
Locked