Follow your bliss

Bienvenu(e) sur le forum en langue française consacré à Joseph Campbell et à son oeuvre. Si vous voulez en savoir plus sur les mythes
collectifs, ou sur votre mythe personnel, venez explorer et contribuer aux articles de ce forum.

Moderator: laureline

Locked
jlFromLannion
Working Associate
Posts: 50
Joined: Sun Sep 19, 2004 1:44 pm
Location: Paris France

Follow your bliss

Post by jlFromLannion » Mon Dec 24, 2007 1:24 pm

Follow your bliss. Suivez la voie de votre félicité/épanouissement. Voilà pour une tentative de traduction de cet appel très campbellien.
Mais quelle est cette félicité? Comment la reconnaître? Et comment la suivre?

Voici quelques extraits de l'oeuvre de Joseph Campbell pour vous mettre sur la piste de sa vision.

A Joseph Campbell Companion, p.69
Quand vous vous promenez, pensez à ce que vous voulez faire ce jour-là, pas à ce que vous vous êtes dit précédemment que vous feriez.
Et il y a deux choses pour lesquelles vous ne devez pas vous inquiéter quand vous n'avez aucune responsabilité: la première est d'avoir faim, et l'autre est ce que les gens vont penser de vous.
Le temps passé à flâner est positif. Ne pensez pas à de nouvelles choses, ne pensez pas à une réussite future, ne pensez à rien de la sorte. Demandez-vous uniquement, "Où est-ce que je me sens bien? Qu'est-ce qui me donne de la joie?"
A Joseph Campbell Companion, p.62
Cela demande beaucoup de courage de faire ce que vous voulez. Les autres ont beacoup d'idées sur ce que vous devriez faire. Personne ne veut que vous fassiez ce que vous voulez faire. Ils veulent que vous fassiez partie de leur voyage, mais vous pouvez faire ce que vous voulez. C'est ce que j'ai fait. Je me suis retiré dans les bois, et j'ai lu pendant cinq ans.
A Joseph Campbell Companion, p.72
Je sais quand ma vie n'est pas centrée. Je m'implique avec désir dans ma relation avec un quelconque système de réussite qui se trouve être tangentiel à ce qui fait que ma vie est centrée.
Et je sais quand je suis sur les rails, c'est-à-dire quand tout est dans une relation harmonieuse avec ce que je considère être le meilleur de ce que j'ai en moi.
A Joseph Campbell Companion, p.76
Mon avis est qu'il faut continuer à travailler pour y arriver. Cela peut prendre un moment. Même quand vous y êtes parvenus, il est facile d'en être éjecté, car le monde a tant de choses à vous faire faire alors que vous avez décidé de ne pas faire ce que veut le monde. Le problème est de trouver un champ d'action qui vous donne cette satisfaction intérieure de façon à ne pas en être éjecté.
Pathways to bliss, p. xxiii
Je sais ce qu'est la félicité, cette profonde sensation d'être présent, de faire ce que vous devez absolument faire pour être vous-même; Si vous pouvez maintenir cela, vous approchez déjà le transcendant. Vous pouvez ne pas avoir d'argent , mais cela n'a pas d'importance.
Quand je suis revenu de mes années étudiantes en Allemagne et à Paris, nous étions trois semaines avant le crash de Wall Street de 1929, et je n'ai pas eu de travail pendant cinq ans. Et, heureusement pour moi, il n'y avait pas d'aide sociale. Je n'avais rien d'autre à faire que de m'asseoir dans Woodstock, de lire et de rechercher où reposait ma félicité. Et j'étais là, constamment dans un état proche de l'excitation.
Alors j'ai dit ceci à mes étudiants: suivez votre félicité. Il y aura des moments où vous en ferez l'expérience. Et quand elle s'en va, voyez ce qui se passe. Restez simplement avec votre félicité, et il y a plus de sécurité dans cela que dans le fait de chercher d'où viendra l'argent pour l'année à venir.
Pathways to bliss, p. xxvi
Finalement, Gauvain, le neveu d'Arthur se leva et dit: "Je propose un voeu à cet assemblée, que nous allions tous en quête de ce Graal, et qu'il soit dévoilé à nos yeux." Nous arrivons à présent au texte qui m'intéresse. Il est écrit: "Il pensèrent qu'il serait déshonorant de partir en groupe. Chacun entra dans la Forêt de l'Aventure à l'endroit qu'il avait lui-même choisi, là où il faisait le plus sombre et où il n'y avait ni route, ni chemin". Quand il y a une route, ou un chemin, il s'agit du chemin de quelqu'un d'autre; chaque être humain est un phénomène unique.
L'idée est de trouver votre propre voie vers la félicité.
Locked