sur l'introduction de Campbell par Robert Segal

Bienvenu(e) sur le forum en langue française consacré à Joseph Campbell et à son oeuvre. Si vous voulez en savoir plus sur les mythes
collectifs, ou sur votre mythe personnel, venez explorer et contribuer aux articles de ce forum.

Moderator: laureline

Locked
laureline
Working Associate
Posts: 31
Joined: Mon May 12, 2008 11:08 pm

sur l'introduction de Campbell par Robert Segal

Post by laureline » Fri Jun 12, 2009 4:58 pm

Bonjour à tous,

Je recommande aussi l'introduction de Robert Segal en anglais, brève, claire, synthétique sur l'ensemble des ouvrages de Campbell et en suivant l'évolution de sa pensée, livre après livre, chronologiquement. Même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit sur la vision de Campbell, il donne des pistes pour approfondir sa compréhension ! La manière dont il explique les similitudes et différences entre Freud, Jung et Campbell est juste et éclairante à mon sens ; également sa façon de replacer la vision de Campbell dans les découvertes de l'époque en soulignant son originalité.

Mais on trouve dans cette introduction des passages de surinterprétation. Je regrette qu'il associe la vision de Campbell par exemple à un “monisme radical” c'est-à-dire à une vision fusionnelle des mondes, visible et invisible. De plus, bien que Campbell ne se déclare jamais mystique et ne parle jamais de ses croyances, Segal emploie le terme de mystique, Campbell incitant selon lui à une fusion radicale entre conscient et inconscient, entre la réalité ordinaire et l'extraordinaire, entre temps et éternité etc.. ce que Jung aurait considéré destructeur pour l'égo de l'homme.

Je ne lis pas ce radicalisme chez Campbell. Il nous incite en effet à voir un autre monde à l'intérieur du nôtre, mais je crois que c'est d'abord un phénomène d'inclusion, pas d'identification ou bien l'identification est en quelque sorte réalisée dans l'esprit humain mais ne le dissipe pas. Imaginons un même bâton qui se divise en deux branches fines comme les baguettes de sourcier : les deux mondes sont un seul, mais l'un n'annule pas l'autre, contrairement à ce que Segal semble penser.

Campbell lui-même insiste dans la quête du héros pour que le héros -et c'est la même chose pour la vie de chacun d'entre nous- ne soit pas tenté par la dissolution dans un grand tout comme certains saints ou mystiques mais qu'il revienne dans la société – ici et maintenant- partager l'élixir qu'il a trouvé avec tous, quitte à devoir pour cela se transformer toute sa vie durant en un professeur face au rejet des autres pour expliquer pédagogiquement l'intérêt de cet élixir. Autrement dit : tout est déjà de ce monde, mais notre regard doit apprendre à voir comme en surimpression l'invisible sous le plan du visible. Voir double pour vivre de façon unique et unie au reste du monde.

Laureline
Ercan2121
Associate
Posts: 824
Joined: Mon Mar 30, 2009 2:15 am
Location: Istanbul

Post by Ercan2121 » Wed Jul 08, 2009 8:59 pm

Campbell fait de la mythologie populaire, Laureline.
Il ne se sent pas obligé de suivre la méthodologie académique.
Peut-etre, ça lui rend un peu difficile à identifier ? :-)
Last edited by Ercan2121 on Thu Jul 09, 2009 7:59 pm, edited 1 time in total.
laureline
Working Associate
Posts: 31
Joined: Mon May 12, 2008 11:08 pm

Post by laureline » Thu Jul 09, 2009 7:01 pm

C'est tout à fait vrai que Campbell refuse tout académisme et c'est ce qui le rend à mes yeux si passionnant : il va de livre en livre pour le bonheur d'une quête, en tissant les liens qu'il ressent justes.

J'ai appris récemment qu'il a fait partie tout au long de sa vie d'une association intéressante, l'ARC (Art, Religion et Culture contemporaine), qui existe toujours et dont je vais interviewer bientôt l'une de ses fondatrices qui a bien connu Campbell.

Le but de l'ARC a toujours été d'observer et de renouveler les liens entre les mythes, les religions et l'art contemporain. Mais Campbell, tout en soutenant l'association, notamment en ayant édité lui-même un recueil d'interventions (Myths, dreams, and reli[/i]gion), garde toute son indépendance de pensée, son humour lumineux, et sa distance par rapport aux institutions. Pour en savoir plus, c'est là :

http://www.sarcc.org/Campbell.htm
Ercan2121
Associate
Posts: 824
Joined: Mon Mar 30, 2009 2:15 am
Location: Istanbul

Post by Ercan2121 » Wed Aug 05, 2009 10:00 pm

J'ai découvert Segal grâce à vous; et grâce à Segal, j'ai lu l'article appelé 'The Symbol Without Meaning' par Campbell.
Il y a vraiment beaucoup à lire :oops:
Locked